Toute ma vie, j’ai rêvé d’être une hôtesse de l’air🎤

Pourquoi j’aime mon métier ?!
Enfant, je faisais régulièrement des voyages Cayenne-Paris.

Je voyageais avec la compagnie nationale, qui à l’époque, était un symbole de réussite qui véhiculait une richesse ainsi qu’un privilège de voyager.
Ce rêve en moi a mûri et est devenu pour moi réalisable à partir du moment où je me suis investie pour y arriver.

Cette formation, qui à l’époque d’emblée on nous disait : « il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus »
Quelque part cela m’excitait de concourir, pour parvenir à mon rêve que je caressais à chacun de mes voyages, où j’essayais de parler avec eux, essayant d’avoir des conseils de comprendre leur monde et leur chance d’être des « faiseurs de voyage »
Tout cela était étrange à mes valeurs, mon éducation qui étaient contraire à partir constamment dans les airs…
J’ai dû me former dans une école qui à l’époque était sélective et chère.

L’examen qui a l’époque s’appelait le « CSS » était le parcours du combattant. Aujourd’hui grâce à une formation complémentaire, qui était à la base qu’une simple préparation à la sélection pour l’embauche, ma vie bascula.

On (parlant de mes cops Nouraya et Jessica) a eu le privilège d’être cadré par un ancien de l’aérien qui ayant vécu la prise d’otage en Algérie, nous a amené à faire un travail profond sur soi, sur nos motivations ainsi que nos décisions à venir.
Je ne m’attendais absolument pas à cela car il nous a fait prendre conscience que ce métier n’était absolument pas un travail comme les autres.

Sortis de là, nous avions pris réellement conscience qu’au-delà de nos paillettes dans les yeux, nous nous dirigions vers une passion, une nouvelle famille ainsi qu’une nouvelle vie!
Arrivée à la maison mère, mes yeux s’ouvrirent et ma joie fut intense car mon rêve devenait réalité. Cette notion de famille était plus que réelle, car mon temps était consacré à cette « famille, collègues » avec qui, je passais énormément de temps, avec qui on parlait de nos émotions, nos amours, nos envies, nos peurs….
Cet attachement devenait indispensable, car partir loin en restant de nombreuses heures dans « le tube »(comme j’ai entendu dire) nous emmenait dans une spirale de condition atypique, que l’on sait, d’un point de vue médical nous déstabilise psychologiquement autant que physiologiquement ,car l’être humain a besoin de repères pour avoir de la stabilité.
Or, ce métier ne peut absolument pas vous apporter une stabilité car chaque vol est unique ; vous changez de famille régulièrement ainsi que de lits pour dormir!
Arrivé à 8000km vous êtes avec cette famille pendant plusieurs jours parfois 1 seul et vous passez du temps avec eux, encore et encore….
Cette notion de famille prend fin une fois rentré chez vous, où là, vous avez besoin de retrouvez la votre et voir vos amis selon leurs disponibilités.
Combien de fois m’ont-ils dit:  » nous ne savons pas si tu étais là donc nous ne t’avons pas appelé »
Ce métier vous isole une fois rentré dans le vrai monde, car vous n’avez plus le même rythme que votre entourage et vous privilégiez le repos dans un cours temps car dans 2 jours voir plus c’est reparti pour une autre aventure avec votre « autre » nouvelle famille….
PNC est avant tout un métier de sécurité et de commercial à la fois , protéger les clients tout en leur vendant du rêve, mais il est aussi très ingrat car les métiers de service ne sont pas toujours valoriser à leur juste valeur…
Souvent les personnes pensent que c’est un métier où l’on voyage gratuitement…. Mais s’il pouvait comprendre que l’on ne voyage pas mais que l’on travaille à bord et ce pendant tout au long du vol car la pause déjeuner se fait bien à bord et interrompu en cas de malaise ou par une simple demande de verre de coca cola… Prendre l’air en cas de conflit n’est pas possible!!!
Ce métier est un beau métier car on doit prendre soin des personnes de toute catégorie sociale, et Dieu sait que souvent, il y a des personnes impolies voir odieuses mais malgré cela toute tâche à bord qu’elle soit médicale, commerciale ou préventive, nous la faisons professionnellement.

Car tout se passe dans ce « tube » fermé et personnes d’autres, pas les pompiers, pas les médecins (sauf s’il y en a un à bord AVEC sa carte) ni la police ne peut intervenir en cas d’anomalie dans l’avion.
Et régulièrement nous avons des « anomalies » dans le « tube ».
Aujourd’hui étant malade ( pas besoin d’être dans une chaise roulante pour être malade n’est ce pas?!) je ne sais pas si je pourrais vivre de cette passion qui m’anime depuis mes 8 ans…
Quelque part la santé passé avant TOUT et je me pose ces questions : qu’est ce qui te retient?
Sans hésiter je répondrais :

Mes collègues & mes escales
Pourquoi? Car ce sont des personnes curieuses qui sont toujours en quête d’évolution, cultivées, contrairement à ce que l’on dit… Ce sont des personnes qui ont un esprit de solidarité incomparable et des personnes qui ont une joie de vivre avec ÉNORMÉMENT d’humour!
Je crois que me séparer d’eux m’enlèverait une partie de cette réussite qui me pousse à me dépasser…
Et les escales, car je rencontre souvent des gens extraordinaires qui ne vivent pas comme moi et qui m’apprennent à voir les choses différemment….
Aussi pour l’ouverture d’esprit,  ainsi que des paysages à couper le souffle….
Vous l’aurez compris ce métier qui me fatigue et m’épuise est plus qu’un métier c’est une passion qui un jour prendra fin…..
Dieu seul sait quand le temps sera venu de prendre un autre envol!

 

 

█▄ϑҼ 三lll彡█▄ąUgh 三lll█▄Ivℇ彡

 

7 réflexions sur “Toute ma vie, j’ai rêvé d’être une hôtesse de l’air🎤

  1. Je lis tes posts avec 1000 ans de retard, beaucoup de choses ce sont passées depuis celui-ci mais j’aime à savoir que tu laisses des traces et que tu te livres comme on lirait un journal intime, et ça c’est beau !
    Merci Deborah

    J'aime

    1. Coucou Anais !
      Si tu les lis que maintenant comme tu dis, c’est que c’est le temps ! le bon 🙂
      Avant tu me connaissais extravertie mais très discrète sur ma vie, depuis j’ai changé ! je crois que mon témoignage est nécessaire pour aider toutes les femmes qui traversent cette maladie ! Comme moi le leur m’aide énormément 🙂 et puis passionnée que je suis, je ne pouvais pas restée silencieuse donc oui j’adore partager ce qui m’anime et me passionne ! je suis ravie que tu découvres mon univers ! welcome girl 😉

      J'aime

  2. Tu fais un métier super rêvant et inspirant. Mais beaucoup ne connaissent pas les points négatives de ce métier qui peuvent être la fatigue, l’éloignement avec la famille ect
    En tout cas je trouve ca super que tu mets des mots sur ton métier et t’as vie de femme au quotidien. A bientôt

    J'aime

  3. Belle description qui nous montre une autre facette de ces hôtesses et steward qu’on croise souvent et dont on ne sait rien 😉

    Encore un point commun, des horaires irréguliers que certains ne comprennent pas, une fatigue mais aussi une énergie amenée par une profession qui fait que pas un seul jour ne se ressemble et des collègues qui deviennent une petite famille 🙂

    Avec autant de passion je te souhaite que tu continues à pouvoir l’exercer longtemps!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s