L’Assiette de l’Endo-girl

Me revoici avec ce nouveau post que j’ai tardé à rédiger. Je savais que je devais m’y pencher mais la paresse et le quotidien de la vie ont reculé l’échéance….😌

J’ai eu plusieurs messages de soutien par des femmes atteintes d’endométriose depuis que j’ai osé parler de cette maladie (içi). Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une chose essentielle dont les médecins (gynécologues, médecins, professeurs …) parlent très peu, voire pas du tout.

Les douleurs sont en nous et on apprend à vivre avec au quotidien…c’est comme si nous avions habitué notre corps à cohabiter avec la maladie…mais les femmes supportent ou pas ces douleurs, soit en prenant des anti-inflammatoires, soit des anti-douleurs etc… Toutefois, nous savons que la plupart de ces médicaments contiennent de la codéïne qui constipe énormément! Hors la constipation est déjà l’un des symptômes de la maladie….surtout pour celles qui ont une atteinte digestive comme moi.

Là où je veux en venir, c’est que les médicaments sont parfois nécessaires pour nous soulager, mais on ne peut pas prendre des anti-douleurs toute notre vie! Ces médicaments sont extrêmement forts et provoquent des effets secondaires très inquiétants!

Heureusement que la nature nous offre d’autres possibilités de se soigner avec des méthodes plus douces avec des effets secondaires quasi nuls. Pour ma part, j’ai tendance à m’emballer lorsque je m’intéresse à la médecine alternative, et tout essayer, mais il ne faut pas être extrême! J’apprends à être équilibrée en faisant la part des choses sans être trop excessive, mais c’est mon caractère, j’ai du mal à faire de la demi-mesure car je suis entière dans tout.

Hé hé 🙂 pas facile de mettre de la distance dans ce qui nous tient (trop) à coeur ! Mais bon, revenons à nos moutons : L’alimentation, c’est une clé HYPER importante pour alléger nos souffrances quotidiennes engendrées par notre endométriose. J’ai parcouru pas mal de sites et côtoyer beaucoup d’endo-girls en cherchant diverses solutions pour « aller mieux » mentalement et physiquement, et il y a toujours la même problématique qui revient :

« Que manges tu ? »

Je me suis moi-même confrontée à cette question, le jour où je me suis retrouvée aux urgences pour cause de constipation sans que je puisse comprendre pourquoi (les médecins aussi d’ailleurs). Bref, si vous souffrez comme moi, vous savez de quoi je parle…! J’ai donc moi-même testé toutes les contraintes d’un régime alimentaire qu’impose mon endométriose.

L’alimentation est donc devenue la clé pour garder mon équilibre. Depuis que j’ai changé ma routine alimentaire, je digère mieux et souffre moins avec même des moments de trêves. Je me rends compte que malgré les moqueries ou l’incompréhension de certains (mon environnement), ce changement est vraiment INDISPENSABLE pour retrouver une vie plus équilibrée…

J’ai été voir une naturopathe qui connaît très bien la maladie ainsi que ses symptômes et elle a su m’écouter sans me juger car elle a aussi cette fichue maladie!

Ensemble, on a établi un programme alimentaire afin que je puisse vite retrouver un confort intestinal. J’ai compris que la viande rouge est très acide pour mon estomac, et crée donc, des inflammations aux endroits où sont logées les lésions.

Il suffit pour moi d’être en période d’observation pour analyser que toutes ces restrictions m’apportent un réel un bien-être. Ça n’a pas été facile car je suis extrêmement gourmande et têtue!

Et effectivement, lorsque je mange de la viande rouge, je développe systématiquement des brûlures au niveau de mon colon…..

Le lait de vache va également me donner des maux de ventre, accompagnés de contractions…

Le gluten, oh la la, celui-là, fait rire nombre d’entre vous car on entend partout ce mot devenu à la mode. Mais savez-vous ce qu’est vraiment le gluten?

Voici des explications sur l’origine du Gluten : c’est une protéine insérée par l’industrie agroalimentaire dans de nombreuses céréales comme le blé, l’orge, le seigle, l’avoine, le kamut ou encore l’épeautre :

« Au début du 20ème siècle, lors de la révolution industrielle, on découvre les vertus du gluten sur la panification. Il est en effet responsable de l’élasticité de la pâte malaxée ainsi que de la masticabilité des produits à base de céréales cuits au four. Les agriculteurs ont alors abondamment sélectionnés les grains qui en contenaient le plus. A gros coup de croisements et de manipulation, l’industrie agroalimentaire est parvenue en quelques décennies à fabriquer une farine blanche facile à lever et à pétrir mais ultra riche en gluten. Si les industriels se sont frottés les mains, ce sont les consommateurs les plus sensibles qui ont payé les frais de cette manipulation. En quelques années, le nombre de personnes intolérantes au gluten a grimpé en flèche. »

Ainsi, il n’y a pas que ceux qui ont la maladie cœliaque qui sont malades après l’ingestion de gluten! Il y a aussi toutes ces personnes qui sont comme moi, atteintes de lésions d’endométriose sur le colon et les intestins ! Et encore d’autres qui ont eux-aussi des symptômes indisposants.

Les conséquences du gluten sur les corps intolérants est une réaction inflammatoire au niveau des cellules des villosités intestinales (petites structures de l’intestin qui permettent l’absorption de la majeure partie des nutriments, des vitamines et des minéraux). Cette atteinte des villosités intestinales, qui peut aller jusqu’à leur destruction complète (atrophie villositaire), altère l’absorption des nutriments. Les symptômes provoqués sont les suivants : fatigue, anémie, troubles de l’humeur, amaigrissement, ostéoporose, ballonnements, constipation, gonflement.

Donc NON! Je ne suis pas un phénomène de mode, mais lorsque je mange du gluten, j’ai des contractions et un ventre prêt à exploser!

Le café, le sucre raffiné, l’alcool, le chocolat ….eux aussi provoquent des brûlures et des maux de ventre atroces, à ne pas en dormir la nuit.

Bien-entendu, je ne dis pas de supprimer complètement tous ces aliments mais il faut les éviter un maximum.

L’idéal est de faire le test et de juger par vous-mêmes : supprimer les aliments dit inflammatoire pendant 1 semaine et vous verrez le résultat…

Tous les aliments trop riche en graisses, fritures, sucres sont propices pour me faire mal au bidon. Il m’arrive de craquer et je sais qu’alors je dois attendre plusieurs heures, voire attendre le lendemain pour pouvoir digérer… Toute la nuit, mon ventre me torture et essaye de digérer ces ingrédients. Il y a un mot en anglais qui explique ce phénomène « painsomnia ».

Voici une routine alimentaire que je consomme et qui varie en fonction de mes envies (NB : J’ai également inséré des compléments alimentaires qui donnent un coup de pouce à mes intestins) :

PDJ:

Ultradyn Bionutrics (Probiotiques, des vitamines et minéraux essentiels et de la L-glutamine pour la réparation de la barrière intestinale)

1 infusion « circulation » (Romon Nature)

Pain ou cracottes sans gluten

confiture sans sucre ajouté/ pâte d’amande blanche / miel

1 banane/ ou autre fruits

DEJEUNER:

1 assiette de crudités

 légumes +protéine animale (viande blanche ou poisson) ou légumineuses (lentilles, haricots rouges ou blancs…) + céréales  (quinoa)+ légumes

1 compote de fruits

1 tisane digestion romon nature

2 gélules d’Achillée Millefeuille ( soulage divers maux digestifs ainsi que les douleurs pelvienne de la femme)

Collation de l’après-midi :

1 tisane digestion/ ou thé

Mélange d’oléagineux (amandes/ noix) et fruits secs  /1 fruit/ ou gâteaux sans gluten

DINER :

1 verre de jus de légumes

1 assiette de crudités

Légumes + céréales (riz/quinoa…)

1 compote de fruits

J’espère vous avoir apporté quelques informations pertinentes pour vous aider au quotidien. En tout cas, si vous avez des conseils ou souhaitez partager votre expérience alimentaire, voire donner une recette sans gluten, je serais ravie ;-)))

NB: attention au Soja! C’est un phytoestrogène et comme nous manquons naturellement  de progesteronne il faut l’éviter un maximum.

 

 

4 réflexions sur “L’Assiette de l’Endo-girl

  1. Moi aussi j’ai commencée sous conseille médical, à prendre ultradyn plus un huile de poisson car je suis intolérante au gluten . Mais j ai pas trop compri á quoi il servant.. C est juste pour rendre plus forte mon intestin?

    J'aime

    1. Coucou
      Ultradyn sert à protéger et à renforcer tes intestins. Y a des minéraux vitamines L glutamine- probiotiques, un cocktail pour toutes celles qui sont fragilisés à ce niveau. 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s